Faire d’un défaut un atout à l’oral !

Parce que vous devez prendre la parole alors que vous vous sentez nul, pourquoi ne pas essayer l’art du coaching vocal ? Même Emmanuel Macron, lui qui a su conquérir le cœur de nombreux Français, y a recouru. Mais en quoi cela consiste-t-il pour la réussite de votre  communication ? Pourquoi rendre votre imperfection en avantage est-il si important ?

Les failles à l’oral

Vouloir séduire un auditoire doit être exempt de tout risque de faire perdre le message. Le transmettre bien doit se faire sans précipitation suivie d’essoufflement, ni avoir la bouche cousue pour ne reprendre que lorsque l’interlocuteur est juste contraint d’écouter. Un bon discours vient, en fait, d’une personne qui ne présente aucun air d’ennui à communiquer, celle qui ne mélange pas ses idées. L’écouter ne devient pas un parcours car elle ne va pas d’une idée à une autre sans terminer ce qu’elle a commencé et que les auditeurs ne se perdent pas à chercher de quoi il est question à un moment. Tous ces points négatifs font que personne ne s’intéresse plus à l’oratoire, et le travail d’un coach vocal entre en jeu à ce stade, en y remédiant point par point.

Bilan personnalisé

Selon tous ces éléments négatifs, avant de procéder à des exercices d’articulation, par exemple, la première séance déterminera le programme sur-mesure adéquat. Il en découle que le travail se focalise plus sur la modulation par rapport à une voix monocorde ou sur le rythme avec celle monotone. La mission du coach peut aussi être plus axée sur la « ré-accentuation », l’attaque des phrases ou le soutien des finales. Le but de la formation est de solutionner un défaut de langage, une défaillance de la voix ou une voix faussée. Toutefois, un autre malaise courant dans la prise de parole est la timidité à l’oral. Il faut, dans ce cas, aller jusqu’aux exercices relatifs à la personnalité. En tout cas, les sessions vont au-delà d’une simple vocalise.

Mieux utiliser votre voix

Que les séances s’appuient sur l’accent ou l’intonation particulière, l’idée est de pousser l’élève à se surpasser de ses faiblesses. Il ne s’agit pas de transformer la personne à contre sens de ces éléments. Il faut qu’elle les accepte d’abord pour qu’elle les intègre ensuite et l’évolution se constatera dans sa manière de s’exprimer. Souvent l’oratoire se laisse emporter par ses émotions qu’à travers sa voix son auditoire les lit à 38% de sa communication. Pour une image positive,  le professeur oriente alors ses conseils et son assistance vers la maîtrise de la respiration en éliminant l’hésitation et tout ce qui engendre une mal-organisation dans les idées de son protégé. Le développement personnel y est aussi pour quelque chose.

Avec voix et éloquence : le livre du coach vocal d’Emmanuel Macron
Coaching vocal : Bases du chant et renforcement de la voix !